ATTF Bretagne

Présentation

Le rôle et l'organisation de l'ATTF

Un peu d'histoire

Lors de sa création, notre association se dénommait « l'Association des Adjoints Techniques des Villes de France ou AATVF ». Elle a vu le jour à Quimper le 6 mai 1967 et ses statuts ont été déposés à la préfecture du Finistère le 25 juin 1968. Marcel CORDIER, notre président honoraire et mémoire de l’association, s’est attaché à nous transcrire ses souvenirs sous forme de plusieurs chroniques accessibles à tous  [Voir ci-dessous pour télécharger les  chroniques de Marcel].

Afin de s'adapter aux changements intervenus dans les statuts de la Fonction publique, l'association devient l'Association des Techniciens Territoriaux de France ou ATTF, le 6 octobre 1988 lors de l’assemblée générale du 20éme congrès national qui s’est déroulé à TOURS. Les dernières modifications ont été adoptées lors du congrès de Lille en 2008 .

 

 Les objectifs

Association à but non lucratif régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, l’ATTF se dote, dès sa formation, d'objectifs précis :

  • établir et de maintenir des relations amicales entre tous ses adhérents
  • étudier et de défendre leurs intérêts professionnels auprès des instances gouvernementales, régionales, départementales et territoriales. Elle est une force de proposition et de négociation sans devenir un syndicat, tout en respectant les opinions syndicales de ses membres.
  • apporter également à ses membres une aide technique et professionnelle. Elle aide au développement des connaissances techniques en assurant la diffusion d'informations professionnelles, en favorisant la formation permanente en relation avec les organismes compétents et en complète coopération avec l'ensemble du public et des élus locaux. Elle participe ainsi à la carrière de ses adhérents.
  • répondre efficacement aux attentes de la population en participant à l'amélioration et à l'innovation dans les techniques urbaines en liaison avec l'ensemble du milieu professionnel. Elle entend par le regroupement de l'expérience de chacun proposer des solutions à des problèmes d'intérêt général ou particulier ayant trait à l'aménagement du territoire.

Pour parvenir à ses objectifs, elle utilise différents moyens mais en gardant toujours à l'esprit de conserver son indépendance vis-à-vis de toutes organisations syndicales, politiques, religieuses ou philosophiques : chaque membre restant parfaitement libre d'appartenir ou non à une ou plusieurs organisations de son choix.


Les actions mises en œuvre

Afin d'assurer ses objectifs et de répondre aux demandes de ses adhérents, l'association a développé plusieurs types d'actions.

L'ATTF organise annuellement un congrès national. Ce congrès se compose de l'assemblée générale et de journées techniques avec un thème précis. Ces journées techniques permettent de faire le point sur une compétence telle que "Les NTIC" - Rennes 2005, "les déplacements" - Toulouse 2006, "La qualité environnementale dans la construction " - Besançon 2007, ou encore "La requalification des sites sensibles et pollués" - Lille 2008. Parallèlement, un salon technique est organisé. C'est un lieu privilégié de rencontre entre les entreprises et les techniciens : échange d'informations, prises de contact, nouveautés.

Depuis 2009, l’ATTF a signé une convention de partenariat avec la société Territorial et le groupe Moniteur. Elle a ainsi choisi de participer aux Assises nationales de l’Ingénierie territoriale et d’y associer son congrès national. Cette manifestation réunit désormais (à Lyon en 2009) toute la filière technique territoriale (Ingénieurs, Techniciens et Contrôleurs) ainsi que les partenaires techniques des collectivités présents dans la cadre du salon organisé en parallèle des Assises (Salon des Solutions Techniques Territoriales).

Par ailleurs, chaque section régionale organise également un congrès régional. En Bretagne, il a eu lieu à Saint Malo en 2006, à Brest en 2007, à Dinan en 2008, à Loctudy en 2009 et se déroulera à Vannes en 2010. Basé sur le même principe que le congrès national, il se compose d'un thème technique, d'une assemblée générale et d'une exposition d'entreprises. C'est le lieu privilégié pour rencontrer les collègues, pour échanger des idées et des solutions.

  • Pour maintenir le lien avec ses adhérents, l'ATTF édite une revue bimestrielle, la "Lettre T". Cette revue aborde des sujets techniques, relate la vie de l'association, etc.
  • Chaque section peut également éditer un bulletin de liaison avec des informatiques pratiques, des articles de fond, etc.

Des journées d'informations techniques sont organisées au niveau de chaque section régionale. C'est l'occasion de visites de bâtiments, d'équipements ou de structures comprenant des innovations techniques. A titre d’exemples pour la Bretagne : la rencontre territoriale pour une voirie durable à Angers en novembre 2008, le traitement des eaux usées par procédé membranaire à l’ile de Bréhat en avril 2009, la visite du chantier de construction du pont de Térénez en février 2009… C'est le lieu privilégié de rencontres et d'échanges d'informations.

Les sections régionales organisent aussi des journées loisirs soit sous forme de weekend, à l’île de Groix en 2006, à l’île d’Ouessant et à Molène en 2007, soit sous forme de voyage, en Irlande en 2008, à Barcelone en 2010 …

 

Son organisation

Pour répondre à ses objectifs, l'ATTF se dote d'une organisation souple lui permettant de s'adapter aux évolutions de la société.

Chaque membre est convoqué annuellement à une Assemblée générale ordinaire pour désigner un conseil d'administration.

Ce conseil d'administration exécute les décisions de l'Assemblée générale et approuve, s'il y a lieu, les propositions et les vœux qui lui sont adressés.

Il gère les affaires courantes, mais toutes décisions importantes qui engagent l'association de façon sérieuse sont discutées en assemblée par tous les membres.

Ainsi chacun peut être une force de proposition, sans passer par des délégués ou des représentants.

Parallèlement, les membres actifs sont regroupés en sections régionales. Elles n'ont pas la personnalité morale, mais jouissent d'indépendance financière.

Elles permettent d'être au plus près des adhérents.

Elles favorisent le développement et l'action de l'association par un rapprochement de ses membres et des contacts plus fréquents entre eux.

Elles s'organisent à l'image de l'association, en bureaux régionaux, avec un président et des membres élus lors d'assemblée régionale.

Il existe également des commissions désignées par le bureau national avec une mission bien précise (la communication, l'informatisation, …), des groupes de travail qui regroupent diverses parties (Etat, autres associations, élus) afin de débattre sur des sujets d'intérêt général. Les présidents des sections régionales se regroupent en commission des présidents afin d'échanger leurs problèmes, leurs solutions et de débattre de questions diverses.

Pour avoir une vision synthétique de l'ATTF, vous pouvez télécharger les fichiers suivants :

 

Téléchargez les chroniques de Marcel :

 

Pour accéder au site national de l'ATTF, cliquez ICI